Bondy : le conseiller municipal vert délégué au transport organise une réunion publique sur le projet.

Tremblay : les Verts interviennent en Conseil Municipal : « Nous avons toujours été opposés à un développement du secteur de Roissy, concentré sur une logique économique et financière et peu soucieux de l'environnement et de la santé publique. Nous sommes opposés à ce projet qui créerait une nouvelle coupure spatiale…
Il faut optimiser la ligne B du RER … ».

Sevran : « Les Verts informent la population, à leur permanence place de la gare ». Ils font voter un vœux au conseil Municipal de Sevran le 27 novembre 2001.

Aulnay : « Alain Amédro (Les Verts) et Ahmed Laouedj (PRG), conseillers municipaux rencontrent et dialoguent avec les riverains.
Alain Amédro expose les incohérences financières du dossier au riverains réunis le 4 octobre, salle Dumont, à l'initiative de l'association du comité des quartiers du canal de l'Ourcq. » . Il propose au Conseil municipal d'octobre qu'un vœu soit voté condamnant le projet. La municipalité préfère ne rien faire. Rien en décembre.

Les Verts 93 : ont réuni un groupe de travail, puis décidé en Conseil départemental le 1er octobre 2001 de s'opposer à ce projet dont les aspects environnementaux et financiers sont contestables.
L'assemblée générale des Verts 93 décident d'amplifier l'action : gares, marchés, presse…

A Paris : les Verts du Xeme arrondissements ont déclaré lors du vote au conseil municipal d'une délibération sur le CDGexpress : 
« Ainsi parce que les investissements pourraient se faire au détriment du RER B et au détriment d'une bonne desserte des terminaux à l'intérieur de l'aéroport, parce que ce projet semble élitiste surtout envers la banlieue Nord, parce que d'autres priorités d'investissement concernant RFF sont plus urgentes (en particulier celle concernant l'électrification de la ligne Paris Bâle), enfin parce que le projet mise sur une hausse du trafic aérien. Pour toutes ces raisons, le Groupe les Verts ne peut voter en faveur de cette délibération »

A
l'Assemblée Nationale : les députés Verts par l'intermédiaire d'André Aschiéri interpelle le ministre des Transports.





80 avenue Anatole France 93600 Aulnay-sous-bois

Téléphone : 01.48.79.15.13.